Courrier des lecteurs

Hara-kiri à la Sécu ?  Abonné

Publié le 13/11/2015

Lors d’un « débat » relatif aux compléments d’honoraires demandés par certains confrères ayant des pratiques très pointues, j’ai entendu Monsieur Nicolas Revel, directeur de la CNAM nous dire que, gardien de la convention, il devait agir en sorte que tous aient un égal accès aux meilleurs soins sans que l’aspect financier n’en soit un facteur limitatif et, pour illustrer ses dires, que si quelqu’un roulait à 210 km/h sur autoroute, il se devait d’être sanctionné.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte