Impôts

Les nouveaux pouvoirs de contrôle des AGA inquiètent les médecins libéraux...

Publié le 24/10/2016
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

C’est une nouveauté introduite au début de l’année 2016 par la loi de finance rectificative et qu’un décret vient de mettre en place. Si vous êtes adhérent d’une Association de gestion agrée (AGA), vous allez devoir lui rendre davantage de comptes que par le passé. Alors que jusque-là, ces organismes ne procédaient chaque année qu’à un contrôle de cohérence de la déclaration de résultats de leurs adhérents, ils sont tenus désormais de s’intéresser plus en détail à leur comptabilité.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)