Impôts

Les médecins libéraux sont-ils matraqués ?  Abonné

Publié le 06/12/2013
Ras-le-bol ! Alors que les médecins paient eux aussi la note plutôt salée des hausses successives d’impôts décidées ces dernières années, des voix de plus en plus nombreuses se font entendre dans la profession. Contrairement à ce qu’on pouvait espérer, 2014 ne devrait pas marquer de pause du côté des libéraux qui pourraient voir leur CFE (cotisation foncière des entreprises, ex-taxe professionnelle) augmenter dans les grandes largeurs.

Crédit photo : IMAGE SOURCE / BSIP

Crédit photo : SPL/PHANIE

Crédit photo : DR

Crédit photo : DR

Après la « révolution du premier recours », le premier ministre a donné le signal de la « révolution fiscale »... L’annonce soudaine d’une « remise à plat » de la fiscalité visait à calmer le jeu sur le front des impôts. Mais elle a plutôt semé le trouble chez certains de ceux qui ont été reçus à Matignon la semaine dernière. Le président de l’UNAPL en tête. « Lors de cette rencontre avec le Premier ministre dans le cadre de la concertation sur la réforme fiscale, nous lui avons fait part de notre inquiétude », raconte le Dr Michel Chassang, également président de la CSMF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte