Formation

Mais où est donc passé l’argent du DPC ?  Abonné

Publié le 15/02/2013

Malgré la surtaxe mise à la charge de l’industrie, le nouveau DPC devra a priori fonctionner avec un budget à peine plus généreux qu’avant. Depuis décembre, certains syndicats dénoncent un « hold-up » des pouvoirs publics. Et l’Unaformec alerte sur un blocage des financements au détriment des associations.

C’est la grande inconnue du nouveau dispositif de formation continue des médecins libéraux. Le financement du développement professionnel continu (DPC) fait couler beaucoup d’encre depuis l’annonce en décembre du montant total de son enveloppe : 83 millions d’euros pour cette première année à l’heure du DPC. « Un véritable hold-up », ne craint pas d’affirmer le Dr Jean-Paul Hamon, président de la FMF. Tout aussi remonté, le président de la CSMF, Michel Chassang, estime aussi que « les fonds de la convention médicale dévolus à la formation continue des médecins libéraux ont été purement et…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte