Qualité des soins

L’obligation de DPC va-t-elle être bientôt sanctionnée ?  Abonné

Publié le 13/06/2014
Un décret concernant les procédures de contrôle de l’insuffisance professionnelle a été publié fin mai au « Journal Officiel ». Il donne la possibilité aux ordres départementaux d’intervenir pour sanctionner la qualité des soins délivrée par les médecins. Si le président du Cnom se montre rassurant, certains s’inquiètent déjà que ce texte ne vienne verrouiller l’obligation de DPC.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Après vingt ans d’atermoiements sur le sujet, les pouvoirs publics ont-ils enfin trouvé le moyen de rendre effective l’obligation de formation pour les médecins ? Un décret relatif aux procédures de contrôle de l’insuffisance professionnelle et aux règles de suspension temporaire des médecins vient relancer le débat.

Paru fin mai au JO, il pourrait en effet servir d’outil de « sanction » pour les professionnels de santé qui n’auraient pas rempli leur obligation de Développement Professionnel Continu (DPC). Du moins sur le papier. MG Form fait en tout cas cette lecture.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte