Courrier des lecteurs

Le serpent de mer de la recertification  Abonné

Publié le 19/02/2016

Le Premier ministre, Manuel Valls, vient d’exhorter les praticiens libéraux à effectuer une recertification. Cette volonté « très pieuse » avait déjà été exprimée par des ministres de la santé de gouvernements précédents.

De plus cette « exigence » exprimée par M. Valls se révèle très mal venue à un moment où les praticiens sont pris en otage d’un système politique qui ne leur donne pas de perspective de revalorisation, et surtout la reconduction d’une ministre de la santé qui n’a jamais voulu être à l’écoute des professionnels de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte