Santé publique

La sécurité du patient, priorité de la HAS  Abonné

Publié le 14/02/2014

Tout comme les médecins de spécialités à risque, la HAS accréditera t-elle un jour le médecin généraliste parce qu’il aura mis en place des procédures de « sécurisation de sa pratique » au sein de son cabinet ? Le propos n’est pas à l’ordre du jour de la Mission Sécurité du Patient de la HAS. Du moins pour le médecin généraliste installé en ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte