Enquête

DPC : un peu, beaucoup ou pas du tout ? Abonné

Publié le 21/06/2013

DPC… Apparemment, ces trois lettres laissent encore dubitatifs un grand nombre d’entre vous… Plus de 800 lecteurs ont répondu à notre grande enquête, via notre site Internet. Et il se révèle que le Développement Professionnel Continu reste redouté par certains, critiqué par beaucoup pour ses insuffisances budgétaires ou sa complexité et que la majorité de la profession n’a pas attendu le DPC pour se former ou s’évaluer…

À quelques jours du 7e Congrès de la Médecine Générale du 27 au 29 juin 2013 au Palais des Congrès de Nice Acropolis, Le Généraliste a pris le pouls de nos lecteurs sur un dossier « chaud » : le DPC (Développement Professionnel Continu). Lancée au mois de mai sur notre site Internet, notre grande enquête a suscité un vif intérêt de la part de nos lecteurs. Vous êtes 813 à avoir répondu à notre questionnaire sur ce nouveau dispositif… et près de 160 commentaires écrits ont été reçus à cette occasion ! Beaucoup d’entre vous se plaignent de ne pas être assez informés sur le DPC, tandis que d…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte