Notre avis

Entre réalité et fiction, un juste portrait de la médecine rurale  Abonné

Publié le 11/03/2016

Crédit photo : Jair Sfez

Dans son nouveau long-métrage, Thomas Lilti propose de suivre le quotidien de Jean-Pierre Werner. Installé dans une campagne qui ne dit pas son nom, le généraliste alterne consultations dans son cabinet et visites à domicile. Des journées bien remplies où il est confronté aux difficultés du maintien à domicile d’un homme en fin de vie, à la prise en charge d’un jeune handicapé mental ou encore à une jeune fille dont l’apprentissage de la contraception est délicat…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte