Une mauvaise réponse à de vrais problèmes, selon l’Ordre  Abonné

Par
Publié le 18/09/2020

Le 11 août dernier, les Conseils nationaux des Ordres des médecins et des infirmiers n’ont pas hésité à publier un communiqué commun pour « condamner fermement la constitution d’annuaires de professionnels de santé communautaires ». L’emballement médiatique autour de « l’affaire Globule noir » a sans doute amené l’Ordre des médecins à réagir, mais l’institution était attentive à ce sujet « depuis un moment ». Dans son communiqué, les Ordres expliquent qu’ils ne peuvent accepter que la santé « soit soumise aux sirènes du communautarisme et de la division ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte