Négociations conventionnelles

Les options pour relancer la visite à domicile Abonné

Publié le 23/10/2020
Les options pour relancer la visite à domicile


GARO/PHANIE

Peu encouragée par les pouvoirs publics au début des années 2000 et délaissée par les médecins généralistes en raison de son tarif peu attractif, la visite à domicile est de nouveau considérée comme indispensable pour le suivi des patients âgés à domicile. À tel point que l’Assurance maladie, qui avait contribué à son abandon, se dit prête à la revaloriser dans un futur avenant. Revalorisation de la MD selon l’âge, extension de la VL… plusieurs options sont sur la table. Et une question demeure : quels moyens financiers la Cnam est-elle prête à investir ?

D’un extrême à l’autre : autrefois cotée à tort et à travers, la visite à domicile du médecin généraliste s’est raréfiée au fil des années jusqu’à devenir, parfois, un privilège réservé aux patients de longue date. Grâce – la faute ? – à un accord de bon usage des soins paraphé en 2002 par la Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam) et MG France. À l’époque, les visites à domicile représentent près d’un quart des actes cliniques remboursés par la Cnam. Depuis, c’est la chute libre. En 2019, un peu moins de 19 millions de visites à domicile assurées par un médecin…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte