Courrier des lecteurs

Le langage de nos patients  Abonné

Publié le 23/09/2016

Nous l’appellerons Simone ; Simone est tombée dans ce langage quand elle était petite. Elle est une experte spontanée dans cet art du langage, mais pour son malheur. Elle aurait pu être une politique de premier ordre. Sa mère est décédée au moment de son accouchement, ou plutôt, c'est sa venue qui fut cause de la mort de sa mère ; c'est ce qu'on lui a fait comprendre, ou ce qu'elle a compris. Subtilité du langage non scientifique qui permet de dire sans dire, de dire tout ou son contraire avec les mêmes termes, le vrai et le faux en même temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte