Relation médecin-patient

Fake news : démêler le vrai du faux en consultation Abonné

Publié le 25/10/2019
Fake news : démêler le vrai du faux en consultation

fN
Sebra - Monster Ztudio - stock.adobe.com

Internet et les réseaux sociaux ont révolutionné la relation médecin-patient. Dans le bon sens, puisque les malades sont désormais acteurs de leur santé. Mais aussi dans le mauvais. Les « fake news » en santé inondent la toile et se retrouvent bien souvent dans les cabinets de médecine générale, polluant parfois le colloque singulier.

Sur Internet, dans les magazines, à la télévision... les “fake news” sont partout. Le phénomène des fausses informations n’a pas épargné la médecine et les « fake sciences » se retrouvent parmi les plus diffusées. Le mouvement « antivax », relancé lorsqu’Agnès Buzyn a étendu l’obligation vaccinale infantile, en est l’exemple le plus significatif. Selon un sondage sur le complotisme réalisé par l’Ifop en février dernier, 43 % des sondés pensaient que « le ministère de la Santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte