Covid-19, la donne change pour les arrêts de travail  Abonné

Par
Publié le 20/11/2020

Suite à un nouveau décret, la liste des personnes vulnérables potentiellement éligibles à l’activité partielle et aux arrêts de travail dérogatoires a été élargie, mais seules celles ne pouvant ni télétravailler ni bénéficier de mesures de protection sur leur lieu de travail pourront y prétendre.

Nouveau changement concernant l’activité professionnelle des patients à risque de formes graves de Covid-19. Alors qu’à la rentrée, un décret avait revu à la baisse les critères de vulnérabilité ouvrant droit à l’activité partielle et aux arrêts de travail dérogatoires – avant d’être suspendu sur décision du Conseil d’État –, un nouveau texte change une fois de plus les règles du jeu.

Une liste de critères élargie

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte