Communication

CES PATHOLOGIES QUI N’ONT PAS LIEU D’ÊTRE CHRONICISÉES  Abonné

Publié le 19/04/2013
Certaines situations placent le patient dans un statut qui ne devrait pas être le leur. De nombreuses pathologies somatiques ou psychosomatiques revêtent abusivement le qualificatif de chronique. Comment l’éviter ou en sortir ?

Depuis plusieurs années j’explique à Monsieur P. patient hypocondriaque à ses heures la non-pertinence du dosage des PSA. Les choses semblent avoir été entendues, et il n’a d’ailleurs aucun signe évocateur d’une pathologie prostatique. Au cours de vacances (les miennes), le médecin consulté (pour une pharyngite) lui prescrit ce dosage qui revient légèrement perturbé et… l’envoie rencontrer l’urologue… Alea jacta est : il a peut être des cellules cancéreuses dans la prostate, entendu comme « j’ai sûrement des cellules cancéreuses dans la prostate ». Proposition de celui ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte