Antoine Bristielle, chercheur* : « Les questions médicales sont des terrains très fertiles pour le conspirationnisme »  Abonné

Par
Publié le 11/12/2020

Crédit photo : DR

L’épidémie a-t-elle contribué à une augmentation des phénomènes complotistes ou les met-elle simplement plus en lumière ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte