Loi santé, transparence, sécurité...

Dr Patrick Bouet : « Aujourd'hui, l'Ordre agit » Abonné

Publié le 05/09/2019
Dr Patrick Bouet : « Aujourd'hui, l'Ordre agit »

itw
Garo/phanie

Dans un entretien sans langue de bois, le Dr Patrick Bouet, tout juste réélu à la tête du Conseil national de l’Ordre des médecins, confie au Généraliste ses ambitions pour faire avancer la profession. Vigilant sur l’application de la loi santé, il prône une formation plus professionnalisante des futurs médecins pour faciliter leur installation. Il répond aux attaques de la Cour des comptes et se défend de tout laxisme disciplinaire. Enfin, il somme le gouvernement d’agir pour garantir la transparence des liens d’intérêts et assurer la sécurité de tous les médecins.

Vous avez été réélu président de l’Ordre pour un 3e mandat de trois ans. Quelle sera votre priorité ? Dr Patrick Bouet : Je souhaite achever la modernisation de l’Ordre entamée lorsque j’ai été élu. Je veux aussi que notre institution puisse accompagner individuellement les médecins tout au long de leur carrière, depuis leurs études jusqu’à leur départ en retraite, voire en soutenant leur famille après leur disparition. Les urgences sont en crise. Cet été, plus de 200 services étaient en grève et certains ont accusé les médecins libéraux d’être à l’origine de cette situation…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte