Dr Caroline Huas*

« Des droits que je ne m’autorise pas »  Abonné

Publié le 04/03/2016
[[asset:image:9266 {"mode":"small","align":"left","field_asset_image_copyright":["DR"],"field_asset_image_description":[]}]]

J’ai eu deux enfants. Pour le premier j’étais en thèse, donc salariée par l’université et je faisais aussi des remplacements en libéral. J’ai touché autour de 1 400 euros par mois. J’ai découvert ensuite que, comme je cotisais à tout, j’avais aussi le droit à des indemnités. Ça a été très compliqué de récupérer la somme après coup. Pour le deuxième, je travaillais au centre municipal de santé et j’ai eu droit à un congé maternité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte