Un futur médecin peut-il remplacer sans être thésé ?

Publié le 18/01/2018
La soutenance et la réussite de la thèse concluent la formation initiale des médecins. Mais un futur généraliste peut effectuer des remplacements s'il n'a pas achevé son 3 e cycle mais remplit plusieurs conditions. L'interne en médecine générale peut demander sa licence de remplacement à l'Ordre s'il a déjà validé trois semestres de son internat et effectué un stage chez le praticien.
remplacement

remplacement
Crédit photo : GARO/PHANIE

Un médecin peut se faire remplacer par un étudiant en médecine si ce dernier répond aux conditions légales imposées par le code de la Santé et titulaire obligatoirement d’une licence de remplacement dans la discipline exercée. « C’est l’article L.4131-2 du code de la santé publique qui autorise ces étudiants en médecine à exercer la médecine, par dérogation aux exigences de diplômes, à titre de remplaçant d’un médecin », rapporte le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)