Courrier des lecteurs

Trois solutions pour venir en aide aux déserts médicaux  Abonné

Publié le 19/12/2016

Quelles questions poser aux candidats pour que la médecine générale et les soins primaires entrent en campagne ? « Comment les habitants de ce pays seront-ils soignés demain ? » Faut-il limiter la liberté d’installation dans les zones surmédicalisées pour les généralistes ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte