S'installer, combien ça coûte ?

Publié le 13/03/2020
L’installation en médecine générale est un projet professionnel, mais c’est aussi un projet financier dont le coût peut fortement varier en fonction du type d’exercice envisagé. Seule certitude : le budget doit être minutieusement préparé. Faute de quoi, le grand saut dans l’exercice libéral peut vite devenir un saut dans le vide.
plaque

plaque
Crédit photo : GARO/PHANIE

On pourrait dire de l’installation ce qu’on dit généralement de la santé : elle n’a pas de prix, mais elle a un coût. Et le problème, c’est que ce coût ne peut pas être calculé selon une formule universelle : il y a autant de budgets d’installation que de généralistes qui s’installent. Avant d’avoir le plaisir de recevoir son premier patient dans son cabinet flambant neuf, tout praticien doit donc passer de longues heures sur Excel à faire et refaire ses calculs.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)