Pourquoi l'exercice mixte séduit de plus en plus

Publié le 23/02/2018
Cumuler exercice libéral et salariat est clairement entré dans les mœurs des généralistes. Les offres d’emploi sont pléthore dans le secteur sanitaire et médico-social. Pourquoi cet engouement, comment concilier les deux activités, quels sont les pièges à éviter ? Tout ce qu'il faut savoir sur l'exercice mixte.
Exercice mixte

Exercice mixte
Crédit photo : GARO/PHANIE

EHPAD, hôpitaux de proximité, PMI, dispensaires, établissements médico-sociaux, médecine scolaire… des structures très diverses offrent des opportunités de salariat aux généralistes. Elles recrutent des médecins coordonnateurs, des médecins traitants, des praticiens de prévention. Si l’activité principale des généralistes demeure le libéral, ils sont nombreux à opter pour un 0,20 / 0,30 équivalent temps plein (ETP) en salariat.

Une appétence des jeunes

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)