Peut-on s’installer avec un non-médecin sans fonder une MSP ?

Publié le 12/10/2018
Partager ses locaux, ses moyens, ses patients, etc.… avec un professionnel de santé qui n’est pas médecin est une perspective alléchante. Mais de là à fonder une maison de santé pluri-professionnelle (MSP), il y a un pas que les intéressés ne peuvent ou ne souhaitent pas franchir. Quelles sont les alternatives ?
.

.
Crédit photo : SPL/PHANIE

En dehors de la maison de santé, point de salut ! C’est du moins ce que l’on pourrait penser en entendant les discours gouvernementaux : le mot « pluri-professionnel » s’y trouve à peu près toutes les trois lignes. Et pourtant, il n’est pas toujours possible de trouver autour de soi assez de soignants venus d’autres professions et disposés à tenter l’aventure commune d’une MSP. Et quand on en a rassemblé quelques-uns, bien peu sont enchantés à l’idée de passer soirées et week-ends à écrire le fameux « projet de santé ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)