400 généralistes salariés

Pas de miracle, seuls 20% des postes promis par Macron ont trouvé preneurs Abonné

Publié le 20/09/2019
Pas de miracle, seuls 20% des postes promis par Macron ont trouvé preneurs

Desert
GARO/PHANIE

Il y a un an, Emmanuel Macron annonçait la création de 400 postes de médecins généralistes salariés dans les déserts à partir de la fin de l’année 2019. Leur recrutement s’avère très compliqué. Seuls 60 à 80 seraient en passe de prendre leurs fonctions au 1er novembre.

Il y a presque un an jour pour jour, le 18 septembre 2018, lors du lancement de “Ma Santé 2022”, grande réforme du système de soins de son quinquennat, Emmanuel Macron annonçait la création en urgence de 400 postes de généralistes salariés ou à exercice mixte dans les zones sous-denses pour lutter contre la désertification médicale. « Je souhaite que dès 2019, 400 postes supplémentaires de généralistes à exercice partagé ville/hôpital puissent être financés et envoyés dans les territoires prioritaires, salariés par le centre hospitalier de proximité ou un centre de santé…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte