Paris recherche 166 installations de médecins libéraux par an pour éviter l’hémorragie

Publié le 28/01/2014

Crédit photo : GODONG / BSIP

Plus de 800 médecins devront s'installer à Paris pour compenser le départ de praticiens dans les cinq prochaines années, a indiqué mardi l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France. Le problème a déjà été mis en évidence par plusieurs études par le passé. Mais visiblement la situation ne s’arrange pas. "D'ici deux à cinq ans, 831 médecins devront être remplacés pour compenser la cessation d'activité" prévue d'une partie des professionnels, ce qui représente "166 installations nécessaires par an", précise l’ARS qui se base sur les premiers résultats d'une étude menée par des internes parisiens auprès d'une partie des 2.273 généralistes, 543 gynécologues et 220 pédiatres libéraux recensés dans la capitale. Les médecins généralistes exerçant dans les centres de santé, les hôpitaux et SOS médecins ne sont pas comptabilisés. Parmi les professionnels ayant répondu aux questions de l'enquête (37% des généralistes, 29% des pédiatres et 21% des gynécologues), 3% envisagent actuellement de confier leur patientèle à un successeur, 8% dans les deux ans à venir, 21% dans les cinq ans. Parmi eux, 79% disent ne pas avoir encore trouvé de successeur... Face à ce problème, les candidats à la mairie de Paris rivalisent de propositions.


Source : legeneraliste.fr