Démographie

Paris et l’Ile-de-France se mobilisent pour éviter le désert médical  Abonné

Publié le 24/10/2014
L’ARS et l’URPS renouvellent jusqu’en 2016 leur plan d’action sur l’offre de soins. Paris tire le signal d’alarme et promet des petits loyers pour attirer les candidats généralistes à l’installation.

L’Ile-de-France, première région concernée par le déclin de sa démographie médicale ? Peut-être. Mais c’est également la première région à s’être dotée d’un plan d’action en faveur de l’offre de soins. Destiné à favoriser le maintien et l’installation des professionnels de santé dans la région, ce plan engage l’ARS et l’URPS depuis décembre 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte