Démographie

Nouvelle tentative parlementaire pour l’accès aux soins  Abonné

Publié le 06/03/2015

Crédit photo : SPL/PHANIE

La désertification médicale revient sur le devant de la scène à l’Assemblée nationale. Plus de trois ans après l’examen de la copie de Philippe Vigier, député du Nouveau Centre, l’Assemblée nationale vient d’enregistrer une nouvelle proposition de loi. Déposée par Philippe Folliot, elle tend à lutter contre les déserts médicaux.

Passant «de l’incitation à l’obligation », le texte comporte tout d’abord « des mesures coercitives ». L’idée de l’élu UDI du Tarn est d’instaurer un numerus clausus, inspiré du dispositif en vigueur pour les pharmacies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte