Organisation des soins

L’hôpital veut mettre de l’ordre dans la médecine de ville  Abonné

Publié le 24/05/2013
Après avoir proposé l’an dernier de remplacer les libéraux par des PH dans les déserts médicaux, la Fédération hospitalière de France remet en cause la liberté d’installation et le volontariat de la garde en ville et prône la généralisation du tiers payant. Trois mesures à même, selon ses responsables, de réduire l’engorgement des urgences.

?Décidément, la Fédération hospitalière de France (FHF) ne rate aucune occasion d’intervenir dans les affaires des libéraux. L’an dernier, elle avait proposé de remplacer les médecins libéraux par des praticiens hospitaliers dans les zones à faible densité médicale pour garantir l’offre de soins. Cette année, la FHF va plus loin. Déplorant l’engorgement des urgences, elle lie le phénomène au dysfonctionnement de la médecine libérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte