Les 5 erreurs à ne pas commettre quand on s'installe

Publié le 06/09/2019
Le jeune généraliste qui s’installe entre dans un nouveau monde dont il ne connaît pas les codes, et où les occasions de se tromper sont nombreuses. Tour d’horizon des erreurs les plus fréquentes…
Vissage de plaque

Vissage de plaque
Crédit photo : GARO/PHANIE

L’exercice libéral, c’est comme le vélo : une fois que l’on est parti, il est assez facile de garder l’équilibre et d’éviter les obstacles. Mais le jeune praticien qui s’élance sur les routes de la médecine de ville a souvent l’impression que la moindre bévue peut lui être fatale. C’est pourquoi Le Généraliste a demandé à ceux qui accompagnent les libéraux débutants au quotidien de lister les erreurs les plus fréquemment commises par les praticiens qui veulent s’installer : un jeune médecin averti en vaut deux !

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)