Installations

Le Sénat en pince toujours pour la cœrcition  Abonné

Publié le 08/02/2013

Face à la désertification médicale, les sénateurs ne désarment pas. Alors que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, ne cesse de rappeler son opposition à la coercition, un rapport adopté à l’unanimité par la commission du développement durable au Sénat propose d’étendre aux médecins le conventionnement sélectif. Comme pour les infirmiers, les caisses n’auraient donc plus l’obligation de conventionner un médecin dans une zone à forte densité médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte