Bilan des incitations à l'installation

Le désert, oui, mais avec des garanties ! Abonné

Publié le 06/04/2018
Le désert, oui, mais avec des garanties !

Lead
Minerva Studio / Adobe Stock

Comme ses prédécesseurs, le gouvernement Macron poursuit le pari des incitations à l’installation pour lutter contre la désertification médicale. Ces aides remportent-elles du succès ? Qu’apportent-elles aux jeunes médecins ayant choisi d'exercer dans les déserts ? Témoignages.

La formule magique pour inciter les jeunes médecins généralistes à s’installer dans des territoires dépourvus de praticiens n'a pas encore été trouvée. Mais depuis plusieurs années, le gouvernement a fait le choix de développer des mesures incitatives. Ces aides financières des pouvoirs publics ou de l’Assurance maladie visent à convaincre les médecins – plutôt qu'à les contraindre – de se former et de s'installer dans les territoires déficitaires en offre de soins : 50 000 euros brut en deux ans dans le cadre du contrat d'aide à l'installation des médecins (CAIM), salaire minimum…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte