Seine-Saint-Denis

Le « 9 3 » veut faire mentir sa mauvaise réputation !  Abonné

Publié le 18/01/2013

Dynamisme culturel et économique, immobilier plus abordable et, même, richesse des pathologies… Le conseil général de Seine-Saint-Denis, l’Ordre, l’ARS et l’URPS ne lésinent pas sur les réunions pour rendre attractif ce territoire en butte à une désertification médicale et séduire les jeunes médecins. Il est vrai que les internes sont très sensibles au cadre de vie qui leur sera offert et à la possibilité de trouver du travail pour leur conjoint.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte