L’avenir de la maison médicale de Plogonnec (Finistère) en sursis.

Publié le 14/07/2017
.

.
Crédit photo : Google

Ouverte en 1978, la maison médicale de Plogonnec, dans le Finistère, va perdre son seul médecin à la fin de l’année rapporte Le Télégramme. C’est le praticien lui-même qui pourtant avait préparé son départ à la retraite en adressant, plus d’un an avant la date annoncée, un « signal d’alarme » au directeur de l’ARS et au maire de la commune. L’autre généraliste, installé en cabinet, ne pourra pas assurer tout seul le travail. D’autant plus que viennent de s’installer dans la commune, un Ehpad et un foyer de vie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)