La densité des médecins généralistes devrait continuer à décroître pendant cinq ans  Abonné

Par
Publié le 26/03/2021

Crédit photo : GARO/PHANIE

La France n’en a pas encore fini avec la crise démographique de la médecine générale. Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees, ministère de la Santé) publiée ce vendredi, la diminution du nombre de généralistes devrait se poursuivre dans le pays jusqu’en 2026 pour repartir ensuite progressivement à la hausse jusqu’en 2050.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte