Hélène Mandroux, la nouvelle Madame "déserts médicaux" du gouvernement

Publié le 18/12/2013

Crédit photo : DR

Elle s’installera au ministère de la Santé, mais elle rendra compte au premier ministre... La maire socialiste de Montpellier Hélène Mandroux s’aprête à démarrer une mission "Santé et territoires" qui devrait dit-elle l’amener à trouver les moyens de pour "lutter contre la désertification médicale". Confiée par le Premier ministre, sa mission dépendra directement du Secrétariat général du gouvernement et concernera "l'égalité aux soins et aux urgences en milieu rural et périurbain". Elle doit permettre de compléter le plan lancé il y a un peu plus d'un an par la ministre de la Santé Marisol Touraine pour améliorer l'accès aux soins, comme permettre à terme à chaque Français, de se trouver à moins de 30 minutes des urgences, un des engagements de François Hollande pendant la campagne. "Les inégalités, c'est aussi bien dans le rural, dans le péri urbain et même dans certains arrondissements de Paris. De même plus de 7 % des Français habitent dans des zones où la densité médicale est insuffisante. Et depuis 5 ans, le problème s'accélère avec deux millions de personnes en plus concernées par ce problème", a souligné Mme Mandroux lors d’une conférence de presse mercredi. La nouvelle chargée de mission compte en outre demander un rapport pour vérifier si ce phénomène de désertification existe dans les autres pays de l'Union européenne. A 73 ans, la maire de Montpellier s'était mise en congé du PS après le refus de Solférino de l'investir directement pour un nouveau mandat dans sa ville et avait boycotté la primaire interne remportée par un autre socialiste, président de l'agglomération.


Source : legeneraliste.fr