Exercer dans un cabinet secondaire : Vous vous montrez réticents  Abonné

Par
Publié le 09/02/2018
Selon notre enquête, les généralistes ne jugent pas pertinente l’idée de travailler sur plusieurs sites. 
Exercice en cabinet secondaire

Exercice en cabinet secondaire
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Parmi les nombreuses pistes pour améliorer l'accès aux soins, le ministère de la Santé table sur le développement de l'exercice multisite (lire p. 10). Séduisante sur le papier, l'idée d’exercer quelques heures ou jours par mois dans un territoire déficitaire ne prend pas chez les généralistes. Sur les 196 praticiens qui ont répondu à notre enquête sur legeneraliste.fr, 69,4 % se disent opposés à l'idée d'aller travailler dans un autre lieu que leur cabinet principal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte