Être généraliste et faire de la recherche, c'est possible !

Publié le 12/04/2019
Participer à la recherche, c’est avant tout produire de l’information destinée à enrichir les connaissances et améliorer la pratique. Par la diversité des pathologies traitées, les généralistes sont aux premières loges pour créer de la donnée scientifique. Mais comment s’y prendre ?
Ordinateur

Ordinateur
Crédit photo : GARO/PHANIE

Il a longtemps été considéré que la recherche était chasse gardée des spécialistes et du domaine universitaire. S’il est vrai qu’il n’existe pas de statut spécifique de généraliste chercheur, les médecins de famille ont toutes les compétences et la matière pour produire de l’information et participer aux travaux scientifiques, et ce rapidement après leur installation. Par le recueil de données, l’analyse de sa pratique et la pharmacovigilance, le médecin généraliste contribue à l’enrichissement des connaissances médicales.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)