Démographie

Et si les jeunes ne boudaient plus l’exercice libéral...  Abonné

Publié le 07/06/2013
L’installation des jeunes pousses de la médecine générale en libéral n’est pas tout à fait en panne sèche. Selon l’Atlas du Conseil national de l’Ordre des médecins, ces derniers hésitent moins que leurs confrères des autres disciplines à visser leur plaque. Si deux jeunes sur dix choisissent d’emblée le secteur libéral, cinq ans plus tard, ils sont près d’un sur deux à s’y retrouver.

Comme chaque année depuis 2007, le Conseil national de l’Ordre des médecins a livré cette semaine ses données et commentaires sur la démographie des médecins. Selon l’Atlas 2013 de la démographie médicale, la situation est toujours préoccupante, mais pas si catastrophique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte