Les aides à l'installation

En zone déficitaire, qui peut toucher les 50 000 € du contrat d'aide à l'installation ?

Publié le 13/10/2017

Dans le cadre de la convention médicale du 25 août 2016, les mesures organisationnelles et incitatives à l’installation dans les zones, déficitaires en offre médicale, ont été redéfinies. Ces nouveaux dispositifs sont mis en place pour favoriser l’installation dans certaines zones sous dotées : caractérisées par une offre de soins insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins, ces zones sont déterminées par les directeurs des Agences Régionales de Santé (ARS) selon des critères définis par décret. Plusieurs dispositifs nationaux sont donc applicables dans ces zones.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)