En Alsace, une commune verse 50 000 euros pour s'attacher les services d'un généraliste

Par
Publié le 19/09/2019

Après avoir épuisé toutes les autres options, la ville d’Huningue (Haut-Rhin) a décidé de sortir le chéquier. Depuis avril 2017, cette commune alsacienne de 7 000 habitants n’a plus aucun médecin généraliste. Quatre praticiens exerçaient dans le pôle de santé « L’intendance », construit par la municipalité en 2014. Après le départ à la retraite d’un premier généraliste en 2016, les trois autres ont dévissé leur plaque, prétextant des loyers trop importants. Depuis, les élus d’Huningue ont tout tenté pour attirer un nouveau médecin généraliste chez eux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)