Devenir médecin coordonnateur en Ehpad, comment ça marche ?

Publié le 03/05/2019
Une fois installé, un généraliste peut choisir d'exercer aussi en tant que médecin coordonnateur en Ehpad. Une activité complémentaire à laquelle il consacre un à cinq jours par semaine sous le statut de salarié ou de vacataire. Ses missions : manager, veiller, gérer les interventions ou encore améliorer les protocoles de soin. En quoi consiste cette activité et comment se former ? Le Généraliste vous explique tout.
.

.
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Si l'exercice en Ehpad est souvent considéré comme une vocation, il permet aussi de diversifier l'activité du jeune installé. « Une vacation en Ehpad peut intéresser un jeune médecin qui complète ainsi ses compétences et son activité », confirme le Dr Yannick Schmitt, président du syndicat ReAGJIR (remplaçants et jeunes installés).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)