Editorial

Déserts médicaux : attention, chantier !  Abonné

Publié le 02/06/2017
.

.

Sur ce dossier, le nouveau gouvernement n’a pas droit à l’erreur. Mais, si la remédicalisation des déserts médicaux impose de faire vite, l’équation est diablement compliquée. Quoi qu’il arrive, le nombre de généralistes va en effet continuer à chuter. Et, pour rendre cette situation moins pénible – pour les patients comme pour les soignants –, il n’y a guère que deux solutions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte