Démographie médicale: l'urgence continue  Abonné

Publié le 13/10/2017
Nouveau zonage et plan contre les déserts médicaux…  Les annonces attendues d'Agnès Buzyn arrivent au bon moment. Le nouvel Atlas de l'Ordre des médecins révélait hier jeudi que la baisse des effectifs des généralistes se poursuit encore cette année. À l’exception d'une poignée de départements, la diminution est générale, parfois conséquente, le mieux n'est pas prévu pour demain.
Desert medical

Desert medical
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Il faut faire vite ! Agnès Buzyn annonce ce vendredi son plan d’action contre les déserts médicaux. Un rite de passage devenu presque obligatoire pour les ministres de la santé, tant le sujet préoccupe ces dernières années. Mais cette fois, l’Atlas de l’Ordre des médecins dresse un état des lieux plus préoccupant que jamais de la démographie médicale en France. "Le temps est venu d'être politiquement, stratégiquement et organisationnellement efficace" a ainsi exprimé Patrick Bouet. Dix ans après sa première parution, le bilan est alarmant, notamment pour les médecins généralistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte