Liberté d’installation

Conventionnement sélectif,la menace plane toujours  Abonné

Par
Publié le 10/11/2017
Lors de l’examen du budget de la Sécu, des parlementaires sont revenus à la charge pour réclamer un encadrement de la liberté d’installation des médecins. De droite comme de gauche, ils souhaitent que dans les zones surdotées, une arrivée soit conditionnée à un départ.
Assemblée

Assemblée
Crédit photo : GARO/PHANIE

Dans la saga sur le conventionnement sélectif, les épisodes se suivent et se ressemblent. L’idée de limiter la liberté d’installation des jeunes médecins s’est de nouveau imposée lors des débats à l’Assemblée et au Sénat autour du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018. Le conventionnement sélectif a fait l’objet de plusieurs amendements, soumis par des parlementaires de droite comme de gauche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte