Continuer à se former, une habitude à prendre quand on s'installe

Publié le 05/04/2019
À peine ses études terminées, le jeune médecin doit penser à actualiser ses connaissances. Pour ne pas perdre le fil et ainsi offrir aux patients les soins de meilleure qualité, le médecin doit dès les trois premières années d'exercice, qu'il soit installé en libéral, salarié ou remplaçant, s'engager dans une démarche de formation continue pour régulièrement se mettre à jour.
Formation

Formation
Crédit photo : GARO/PHANIE

Pour le jeune médecin, la formation continue est naturelle, évidente et fait partie intégrante de son avenir professionnel. Elle est obligatoire pour tous les médecins libéraux, installés ou remplaçants, thésés ou non.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)