Déserts médicaux

Ces départements qui ne connaissent pas la crise  Abonné

Publié le 15/09/2017
Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou simple décalage dans le temps ? à quelques semaines de l'annonce par Agnès Buzyn d'un nouveau plan anti-déserts médicaux, nous nous sommes demandés si les recettes utilisées étaient transposables pour résoudre les problèmes des autres départements. Oui, mais pas forcément partout...
Crise

Crise
Crédit photo : Phanie

Vous avez dit pénurie de médecins généralistes ? Une douzaine de départements semble pourtant presque miraculeusement y échapper. Plusieurs oasis dans un désert médical qui s’étend partout ailleurs. Il s’agit de parties du territoire aussi diverses que la Charente-Maritime, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, du Finistère, de l’Ille-et-Vilaine, du Morbihan, de la Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire… mais aussi de la Savoie, de la Haute-Savoie, des Pyrénées-Orientales et de la Corse du sud.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte