[CARTES] Le libéral attire moins les généralistes mais séduit davantage infirmiers et kinés

Par
Publié le 01/02/2020

De quoi parle-t-on lorsqu'on évoque les déserts médicaux ? Selon Joy Raynaud, docteure en géographie et en aménagement du territoire spécialisée dans l'accès aux soins, l'expression "désert médical" est souvent utilisée mais en réalité « des difficultés existent partout dans les territoires et de façon multidimensionnelle ». Et les cartes que la géographe a présentées à l'occasion du colloque du syndicat MG France, mercredi dernier, montrent en effet qu'aucun territoire n'est épargné.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)