Accessibilité, à quelles normes doit répondre votre cabinet ?

Publié le 16/03/2018
Elle représente souvent un casse-tête et des investissements coûteux, répond à une réglementation jugée parfois excessive mais répond à forte attente des associations de patients : l’accessibilité est devenue un important paramètre à prendre en compte pour tout médecin candidat à l’installation.
Accessibilité

Accessibilité
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Réponse au vieillissement des populations et problématique des personnes en situation de handicap, la loi du 11 février 2005 sur l’égalité des chances et son volet accessibilité est justifiée mais extrêmement problématique à mettre en application. Si tous les cabinets, hôpitaux, cliniques et regroupements de professionnels de santé devaient être rénovés, aménagés, restaurés ou construits selon ces règles depuis septembre 2015 selon l’agenda ministériel, la situation sur le terrain est loin d’être aussi claire.

Ce que prévoit la loi

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)