CSMF : l’hommage de Michel à Michel

Publié le 16/12/2013

Crédit photo : Philippe Chagnon / Cocktail SantÈ

Réunion de famille à la CSMF à l’issue du Conseil confédéral de samedi dernier. Michel Combier, qui a quitté la présidence de l’UNOF à l’automne dernier a été décoré de la médaille confédérale des mains de son ami Michel Chassang. Occasion pour le président de la Conf -qui fut son prédécesseur à la tête de la branche généralistes de la CSMF- de rappeler l’amitié ancienne qui le lie depuis les bancs de la fac au généraliste toulousain. Mais aussi de rendre hommage à celui qui a été «la cheville ouvrière» de la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique, la ROSP, qui a introduit en France le paiement à la performance. Selon Michel Chassang, c’est lui «qui a fait tout le travail d’analyse du P4P de nos confrères britanniques, pour en faire la critique et en retirer ce qu’il y avait de meilleur pour les généralistes français. Il a fallu ajouter un zest de système californien et australien, le tour était joué. Et cela a fonctionné. Le dispositif a permis de revaloriser d’une manière extrêmement significative le revenu des médecins généralistes dans un contexte où le gouvernement rechignait à investir sur la valeur de l’acte.» Chassang-Combier : avec le départ effectif du second et le départ annoncé du premier, c’est aussi une page qui se tourne à la CSMF, douze ans de gestion au même moment, de la CSMF pour Michel Chassang et de de l’UNOF pour Michel Combier.


Source : legeneraliste.fr