Vu des syndicats

C’est niet, sauf si...  Abonné

Publié le 03/10/2014

Déléguer ? Pourquoi pas. Mais vos syndicats, très critiques sur les audaces de la loi Touraine en direction, par exemple, des infirmiers et des pharmaciens, restent sur leurs gardes. Luc Duquesnel met tout de suite les choses au point.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte